L’attentat de Nice, une épreuve pour le pays et ses responsables

J’étais l’invité politique du journal Grand soir 3 ce dimanche 17 juillet pour répondre à plusieurs questions dont vous retrouverez l’essentiel ici :

L’attentat de Nice, « une épreuve pour le pays et ses responsables. Il faut faire face. Il faut tenir bon. C’est ce que fait l’exécutif dans un contexte de dénigrement tout à fait inadmissible et scandaleux ».

La prolongation de l’état d’urgence. J’appelle à « voter l’état d’urgence » mardi à l’Assemblée nationale.

La loi Travail arrive en dernière lecture cette semaine à l’Assemblée : « c’est une formalité. Il faut que cette loi rentre dans les faits et on verra qu’un certain nombre d’inquiétudes n’étaient pas justifiées ».

La primaire socialiste, « le PS a considéré que c’était le moyen notamment pour le président de faire valoir son bilan. La logique politique institutionnelle veut que François Hollande soit candidat », mais « tout le monde a sa place parmi nous. Il y aura une primaire ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s